Blog Biscot

La belle bleue : Bonjour Biscot’ ! Comment vas-tu ?

Biscot’ : Bonjour ! Très bien et toi ?

La belle bleue : Très bien, j’ai le radiateur greffé aux fesses, donc je suis bien installée pour pouvoir t’interviewer ! Alors peux-tu te présenter ? Quel âge tu as, où tu habites, Philippe Candeloro ou Nelson Monfort ?

Biscot’ : J’ai 23ans et j’habite en banlieue parisienne plus précisément dans une petite bourgade du nom de Fontenay sous bois. Sinon plutôt Candeloro mais ça dépend du sens du vent.

La belle bleue : Ton blog a obtenu la bénédiction de Francis Lalanne. Ça, c’est la classe internationale (Lalanne, THE référence en matière de blogs). Il aime quoi en particulier, Francis ?

Biscot’ : Francis c’est tout d’abord un mec sympa. Toujours prêt à mettre l’ambiance avec sa guitare à la main et un pied sur la cheminée, avec des chansons avec des rimes en « our » comme amour, velours et saucisse de Strasbourg. C’est un mec cool, Francis.

La belle bleue : Je le savais, depuis le temps que j’écoute son tube sur les saucisses de Strasbourg en boucle… Ton blog raconte tes aventures personnelles. Elles sont narrées telles quelles ou un peu enjolivées pour accentuer le côté humoristique ?

Biscot’ : En principe, c’est plutôt telles quelles. Même s’il m’arrive parfois d’en rajouter un peu, mais c’est plutôt rare.

La belle bleue : En plus, ton petit ourson des bois… euh… ton copain pardon, apparaît souvent. Il doit être une source d’inspiration quotidienne, non ?

Biscot’ : Oui, j’avoue qu’il m’inspire pas mal. Il a du potentiel ce garçon !

La belle bleue : Ton frère aussi m’a l’air très sympathique, je m’entendrais bien avec lui, on partage la même aversion pour le rangement et pour la vaisselle. Il te dirait quoi si tu le faisais apparaître plus régulièrement ?

Biscot’ : Ça tombe bien en ce moment, il est célibataire et … On s’entend super bien tous les deux (parfois il m’arrive même de faire sa vaisselle, c’est pour dire) donc je pense qu’il n’y verrait pas d’inconvénients. Au contraire, ça le ferait bien marrer je pense.

La belle bleue : Lol ! Cette interview va finir par concurrencer MeetNic… Je plaisante hein ! En plus, si tu le fais intervenir, ça te donne une excuse pour publier plus souvent. HA HA ! Je suis trèèès maline !

Biscot’ : C’est pas faux, je vais y penser !

La belle bleue : Ton blog va bientôt devenir un répertoire de vannes ! Tu t’entraînes ? C’est quoi ton secret ?

Biscot’ : Mon secret? Un entrainement intensif, 7 jours sur 7. En fait c’est mon frère (encore lui?) qui m’a tout appris. Et pour ne pas perdre la main je m’entraine sur mon copain et mes potes. À priori, ça marche pas mal comme technique.

La belle bleue : Je vois ça ! En plus, c’est bien mis en valeur dans tes dessins. Ton style est clair, les cases ne sont pas excessivement fournies, c’est agréable à lire ! Est-ce que tu as pensé à proposer de faire des bannières ou des avatars ?

Biscot’ : C’est gentil. C’est marrant que tu me dises ça parce que je trouvais que mes dessins manquaient furieusement d’un minimum de décors. Et, à vrai dire, pour répondre à ta question, non. Mais maintenant que tu le dit… Par contre j’ai proposé de faire des faire part (naissances, mariages, etc.) et des sites internet. Mais c’est vrai que du coup, ce n’est pas du tout le même style, c’est un peu plus « sérieux ». Donc forcément, je m’éclate un peu moins.

La belle bleue : Tu devrais essayer, parce que ça te correspondrait bien ! Pour les décors, j’ai remarqué que tes derniers strips en avaient un. Ça rend bien d’ailleurs !

Biscot’ : Ouais, merci du conseil. C’est bien d’avoir des avis extérieurs de temps en temps. Et ouaip, pour les décors, je tente des trucs du coup…

La belle bleue : Ton trait me fait un peu penser à celui de Lolilol, mais à ta sauce bien sûr. Quelles sont tes inspirations ?

Biscot’ : Je ne vois pas trop qui est Lolilol mais je te fais confiance ! Niveau inspiration c’est surtout du coté des blogs de filles qu’il faut chercher comme par exemple Pénélope Bagieu, Margaux Motin ou encore Diglee…

La belle bleue : Les incontournables dont on rêve d’avoir le succès ! Tu les as déjà rencontrées « en vrai », lors de séances de dédicaces ou au Festiblog ?

Biscot’ : Seulement Pénélope. Je lui ai demandé un dessin au festiblog (comme à peu près tout le monde).

La belle bleue : Non, pas comme moi, j’habite trop loin… Sens-tu le désespoir de la pauvre sudiste qui n’a ni neige, ni Pénélope ?

Biscot’ : Et puis je lui avais envoyé un mail il y a quelques années en lui demandant des conseils concernant une école d’art. Mail auquel elle m’a gentiment répondu d’ailleurs. Mais à part ça, non, ce n’est pas quelqu’un que je connais personnellement (même si elle a l’air très sympa).

La belle bleue : Sympa en effet, d’autant plus qu’elle doit crouler sous les messages (du coup elle avait désactivé les commentaires dans son blog) ! Quelles sont, d’après toi, les principales qualités d’un blogueur BD ?

Biscot’ : Je dirais mettre à jour son blog très régulièrement (ça déjà pour moi, c’est râpé), donner envie aux lecteurs de revenir et pour mon cas, les faire rire. Si déjà j’arrive à faire ça, ce sera pas mal…

La belle bleue : Mission réussie (en tout cas, j’ai été ravie de découvrir ton blog et de l’explorer) ! Pour les mises à jour, on fait ce qu’on peut avec son emploi du temps ! D’ailleurs, tu y racontes que l’on t’appelle Cerise (c’est moche quand même). Tu ne travailles donc pas dans l’illustration ?

Biscot’ : Fut un temps, j’ai travaillé pour un éditeur. Malheureusement, il a fait faillite (je précise que je n’y suis pour rien) et comme j’avais besoin d’argent je me suis lancée dans une carrière beaucoup moins drôle : les assurances *musique qui fait peur*.

La belle bleue : Tu faisais quoi exactement ? Illustrations de magazines, des couvertures… ? C’est dommage en tout cas, j’espère que tu en trouveras un autre !

Biscot’ : Mais disons que niveau boulot, c’est quand même plus stable que le dessin. Mais je reviendrais à l’illustration un peu plus tard je pense. Mon rêve absolu ce serait de faire de l’illustration pour enfant. Mais sinon oui, illustration pour des magasines ou des livres ce serait déjà super !

La belle bleue : C’est tout le mal que je te souhaite ! On va terminer l’interview avec la question-test de mémoire : comment as-tu connu CyanMagenta ?

Biscot’ : Là tu me pose une colle. Mon cerveau de poisson ne s’en souvient plus ! J’imagine que c’était en me baladant sur des blogs BD. Ça devait être tout à fait par hasard en fait !

Calomiel de filles
Nelan’ Dil de Noel