Blog Mischiev Mischievous

Sarkresh : Mischiev ! Bonjour bonjour ! Comment vas-tu ?

Mischiev : Très bien merci.

Sarkresh : À toi la parole, dis-nous comment tu t’appelles, quel âge tu as, et d’où tu viens !

Mischiev : Alors, mon vrai nom c’est Anne mais je suis très attachée à ce qu’on m’appelle par mon pseudo choisi. J’ai 26 ans plus pour très longtemps déjà, le temps passe trop vite, et je vis à Rouen. J’en suis pas fan mais je fais avec.

Sarkresh : Alors déjà on arrive sur ton blog, on en prend plein la gueule genre « woaaah ». C’est toi qui l’as fait ?

Mischiev : Oui, j’ai essayé de personnaliser au maximum mon blog, j’aime bien que ça donne tout de suite une idée de qui « habite » là, donc j’ai tout fait moi-même, les boutons, le fond, et j’ai tout monté en massacrant le code original fourni par blogspot. J’aime bien coder aussi alors ça m’a bien aidée. Peu importe quel territoire, j’investis, j’ai toujours besoin de personnaliser tout de suite.

Sarkresh : Mais tu fais quoi dans la vie ?

Mischiev : Alors là, je suis en plein  » je me lance comme auto entrepreneur comme graphiste/illustratrice et tout ce qui peut avoir un rapport au dessin ». Alors techniquement, je ne suis pas tout à fait lancée mais c’est tout comme. Et je prie pour que ça marche parce que c’est tout ce qui me reste comme choix de vie.

Sarkresh : Ouais genre anarchiste, « je bosse pour moi »… Mais justement tu fais quoi pour gagner ton pain ? Tu fais des commissions ?

Mischiev : Bah justement, je need gagner mon pain c’est pour ça que je prie. Nan, bon, en fait, je bosse pour moi tant que je ne trouve pas de missions / boulots payés. Autrement je bosserai là-dessus en priorité pour gagner ma vie évidement. J’ai commencé en douceur avec des commissions effectivement. Il y a un an, pendant que je suivais une pseudo formation j’ai fait en même temps un boulot de graphiste pour une boite info. En ce moment, je suis en contact avec un créateur de jeu vidéo indépendant qui a besoin d’un graphiste. J’espère d’ailleurs que ça va se faire, parce que ça m’intéresse beaucoup. Sinon bah, je continuerai à chercher et à postuler à gauche à droite tout en faisant mes trucs à moi en attendant. Alors je sais que, vu de l’extérieur, j’ai l’air d’avoir la chance de pouvoir travailler sur mes projets perso, mais de mon point de vue, je préférerai quand même quelque chose rémunéré, quitte à ce que ce soit un peu moins l’éclate.

Sarkresh : Et cette BD que tu prépares, c’est quelque chose de totalement personnel et indépendant ? Tu bosses seule ?

Mischiev : Totalement seule ouais, pour des petits détails je peux de temps en temps demander des avis à mes proches, mais je suis assez solitaire pour mes gros projets. Les très rares fois où j’ai tenté des prémices de projets en groupe ce n’était pas hyper folichon ça m’a refroidie du coup. Mais ce n’est pas définitif un jour peut-être je retenterai.

Sarkresh : Tu nous fais un petit synopsis ?

Mischiev : Aller, tentons un synopsis. Enfin disons un résumé de l’idée générale du truc. Comme c’est en construction faut que j’évite de m’avancer sur des détails qui changerons. Donc, ça se passe dans un monde qui a connu une certaine avancée technologique, genre au point de créer des sortes de vies artificielles, et paf une sorte de fin du monde est survenue. Alors je suis pas hyper fixée là-dessus, disons un gros ras le bol mondial qui a mené à une grosse guerre qui a tout tellement bien zigouillé qu’il ne reste plus grand chose derrière. L’histoire commence bien longtemps après cette fameuse catastrophe, quand ce qui était un petit groupe de survivants est arrivé au stade de grande citée prospère mais complétement fermée au monde extérieur avec ses remparts et hyper parano quant à ce qui peut guetter dehors. Et puis il v a y avoir une rencontre entre des gens de cette citée avec des spécimens de cette vie artificielle qui a survécu à la catastrophe de son côté. Et à partir de là il va se passer plein de choses. Dont un gros paquet restent à définir.

Sarkresh : On pourra suivre les évolutions de tes planches où bien tu comptes vraiment garder l’exclusivité ?

Mischiev : Alors, je pense garder l’exclusivité parce que je voudrais, (si je suis contente de mon travail) la publier en autoédition et donc la vendre. Mais je pense que je déciderai d’en publier un bout sur le blog quand même, pour que les gens puissent voir ce que ça donne et voir si l’histoire les accroche. Je ne suis pas encore sûre de ce que je vais faire autour de ça.

Sarkresh : Tu sais faire de belles colos, de magnifiques décors, tu sais dessiner les motos, l’anatomie etc….. Bordel mais qu’est-ce que tu ne sais pas faire ?

Mischiev : C’est l’impression que je donne ? Cool ! Parce que pour bon nombre des choses que tu cites, je lutte beaucoup quand même. Les décors par exemple, ça a été ma bête noire pendant tellement longtemps qu’aujourd’hui, j’en sors à peine, je suis vachement ravie de lire que j’ai l’air de maitriser la chose du coup ! Alors de vrais lacunes, et bien je dirais toutes les choses qu’on ne voit pas dans ma galerie, que je n’ai donc jamais ou très peu dessinés et qui me demanderaient de gros efforts. Je ne trouve pas d’exemple précis là, comme par hasard, mais y’en a c’est obligé.

Sarkresh : Comment as-tu connu le CyanMagenta et qu’attends-tu de ce site ?

Mischiev : Ha ça sent la fin ! Le CyanMagenta, je l’ai connu alors que je venais tout juste d’aimer ta page, et t’as annoncé avoir un projet d’annuaire et pouf le truc était fait. Au passage je te félicite pour ta rapidité d’exécution tu m’as impressionnée. Ce que j’en attends, un peu plus de public évidement comme tous, mais aussi la découverte d’autres artistes que je ne connaitrais pas encore. La même raison que beaucoup quoi.

Sarkresh : Ehhh oui c’est la fin comme tu prévoyais ! Alors, ça t’as plu ? Qu’est-ce qu’on peut te souhaiter pour l’avenir ?

Mischiev : Oui, c’est tellement agréable d’être le centre de toute l’attention ! A me souhaiter pour l’avenir : que je trouve plein de boulots de graphiste/illustrateur à ne plus savoir qu’en faire. Et de réussir à mener à bien mon projet BD. C’est les deux choses les plus importantes actuellement.

Calomiel de filles
Nelan’ Dil de Noel