Créali : l’illustrateur créatif

Sarkresh : Creali, bonjour ! Comment vas-tu ? Enfin le printemps !

Créali : Je vais comme un grillon au soleil ! Super bien, car oui, le printemps est enfin (ENFIN !) là !

Sarkresh : Alors, dis-moi, Créali. Comment tu t’appelles ? Quel âge as-tu ? D’où viens-tu ? Gâteaux ou bonbons ?

Créali : Alors moi c’est Claire (j’ai un peu mélangé mon prénom pour trouver mon pseudo), j’ai 23 ans, bientôt 24 (en juin), et je suis née à la campagne, mais je vis à côté de Paris en ce moment. Et définitivement : Gâteaux. Ou alors bonbons s’ils sont au chocolat.

Sarkresh : Alors, déjà quand je vais sur ton blog, quelque chose m’a sauté au nez ; tu fais des personnages féminins très grands, très fins. Ça me rappelle un peu les mangas de CLAMP. Ton style n’a pas l’air manga pourtant. Quels sont tes inspirations ?

Créali : En effet, ce n’est pas du style manga. Je ne suis pas fanatique du manga, ça reste quelque chose d’anecdotique pour moi (pardon pour les mordus, hein). Mais si mes personnages sont si longilignes, c’est certainement par déformation professionnelle. Je suis en dernière année de Stylisme-Modélisme, et j’ai l’habitude de dessiner des figurines de femmes toujours très grandes et fines pour mes dossiers.

Je m’inspire d’un peu tout ce que j’aime, et comme j’ai des goûts très variés, c’est difficile de tous les nommer, mais il s’agit principalement d’illustrateurs et/ou blogueurs comme Margaux Motin, Diglee, Miss Holly, Zelba (entre plein d’autres)… C’est plus proche de la vénération que de l’inspiration.

Sarkresh : J’ai pu voir que dessiner des femmes fines ne t’empêche pas de trouver les rondes jolies ! Donc tu es en dernière année de Stylisme-Modélisme. Qu’est-ce qu’on apprend là-dedans ? Pour quels genres de métiers ?

Créali : Ah oui, les formes il n’y a que ça de vrai !

Alors en Stylisme-Modélisme, qu’apprend-t-on… créer des motifs de tissu, dessiner des collections de vêtements à partir de carnets de recherches et/ou de planches tendance, élaborer des patronages pour réaliser et coudre les vêtements, faire les dessins techniques de ces vêtement sur ordinateur… Ça te permet de devenir Styliste pour ton propre compte ou dans un bureau de style, ou bien dans l’illustration de mode. Tu peux aussi devenir modéliste (création de patrons) ou mécanicien(ne) (montage du vêtement).

Sarkresh : Et donc toi tu n’as aucune perspective d’avenir dans le dessin ?

Créali : Bennnn, je t’avoue que j’y songe. Sérieusement. C’est d’abord le dessin pur souche qui me porte. Quand j’étais petite, je voulais être dessinatrice… alors qui sait ?

Sarkresh : Ce n’est jamais simple ! Tomber du premier coup sur le métier idéal est bien trop rare… Et pour passer du stylisme au dessin tu comptes te réorienter ? Tu as un projet qui t’aiderais à te lancer ?

Créali : Souvent, je dis qu’il faudrait que j’apprenne à dessiner, déjà. Quand je vois certains travaux, je me sens toute petite et complètement inapte à produire quelque chose de valable pour le métier d’illustratrice (c’est mon côté exigeante excessive, ça). Alors avant de me lancer sur un projet trop gros pour moi, je pense prendre quelques cours de mise à niveau en anatomie et en perspective. Illustrer des livres pour enfants et pour ado, ça me plairait vachement !

Sarkresh : Je pense que tu as déjà énormément de qualité pour pouvoir faire quelque chose d’intéressant comme projet ! Je viens de voir que tu avais créé un jeu des sept familles pour tes neveux. Tu fais d’autres goodies comme ça ? Tu vends des choses ?

Créali : Je ne vends encore rien, mais c’est quelque chose que j’envisage également. J’aimerais pouvoir l’éditer dans un futur proche, mais il faut que je me renseigne de la marche à suivre. À part ça, je n’ai encore fait aucun autre type de Goodies, mais c’est une idée à creuser !

Sarkresh : Peut-être que la meilleur chose à faire pour vendre c’est devenir exposante dans des conventions, mais peut-être as-tu déjà exposé ?

Créali : Non, je n’ai jamais exposé, ni même été à une convention (*huées*)… À vrai dire, je suis over-worked en ce moment, j’ai même du mal à trouver du temps pour dessiner pour le blog… Mais dès que j’ai mon diplôme, je m’y mets !

Sarkresh : Pour en revenir à ton blog, qu’est-ce qu’on peut trouver si on parcourt les articles ?

Créali : Un joyeux bordel ! Parfois des FanArt, parfois des épisodes (plus ou moins romancés) de ma vie, des coups de gueule, des hommages… Plus rarement, des textes ou des photos. J’y dessine pour le plaisir, et pour le plaisir de partager ma vision de la vie. Je partage quelques fois des travaux que je réalise pour mes projets d’école.

Sarkresh : Dis-moi, Créali, comment as-tu connu le CyanMagenta ?

Créali : Grâce à Miss Holly ! Après son interview, elle a parlé de vous, alors je suis allée fouiner parce que je suis une curieuse indécrottable… Au passage, j’ai adoré le concept !

Sarkresh : Ahhhh contente que ça te plaise ! J’espère que cette interview a été agréable, malheureusement c’est déjà fini ! Une dernière question, qu’est-ce qu’on peut te souhaiter pour la suite ?

Créali : De rencontrer Boulet un jour ! Et puis me marier avec lui pour lui piquer son mojo artistique. Ce fut un plaisir de répondre à tes questions, merci !

Calomiel de filles
Nelan’ Dil de Noel