La belle bleue : Oh la belle bleue !

Sarkresh : La belle bleue bonjour ! Comment-tu vas ?

La belle bleue : Ça va super, comme toujours, et toi ?

Sarkresh : Toujours ! Je te laisse te présenter à nos lecteurs. Comment t’appelles-tu ? Quel âge as-tu ? D’où viens-tu ? Lait entier ou lait demi-écrémé ?

La belle bleue : Moi c’est Marina, j’ai 20 ans et quelques… Oui bon, 28 ans, d’accord. Je viens de Toulon. Et je tolère mal le lait.

Sarkresh : Pourquoi « la belle bleue » ? En général les dessinateurs se présentent toujours sous un pseudo. Pourquoi avoir choisi de faire autrement ?

La belle bleue : Ça m’est venu comme ça. Je me suis dit que comme j’enchaînais les gaffes, elles explosaient comme un feu d’artifice. On ne sait jamais à l’avance quel type de gaffe va arriver ni l’impact qu’elle va avoir (j’en ai fait des gênantes aussi… Heureusement qu’on peut prendre du recul et faire preuve d’auto-dérision dans ces cas-là). Au moins je suis vaccinée contre la honte, enfin je pense !

Sarkresh : Donc tu racontes les histoires de tes bourdes ? Ta vie en strip c’est ça ?

La belle bleue : Voilà exactement !

Sarkresh : Tu n’inventes pas d’histoires parfois ? Ou embelli celles qui te sont arrivées pour en faire de meilleurs strips ?

La belle bleue : Oui c’est vrai que ça m’arrive, mais la plupart du temps, je n’en ai pas besoin. D’ailleurs, si ce n’était pas à moi que tout ça arrivait, j’aurais du mal à y croire ! Et pourtant… Mais en général, j’exagère plus que je n’embellis, pour accentuer le côté comique.

Sarkresh : Que fais-tu dans la vie ?

La belle bleue : Je suis une formation pour être professeur d’anglais, et en parallèle une formation pour avoir un diplôme d’illustratrice. Comme ça si je rate quelque chose, j’ai toujours une autre porte de sortie .

Sarkresh : Bonne technique ! Pour plus tard, tu te vois plutôt illustratrice ou plutôt prof d’anglais ?

La belle bleue : Les deux, ce serait l’idéal.Description : smile En plus, comme je suis une grande indécise, cette réponse m’arrange pas mal. Description : wink Mais peu m’importe, tant que je réussis au moins quelque chose et que je m’épanouis dedans c’est l’essentiel.

Sarkresh : Tu crois que c’est possible de faire les deux .. ? Ça risque pas d’être un peu compliqué ?

La belle bleue : Si, il faut être super organisé (ahem… Ce n’est pas trop mon cas, mais peut-être qu’avec de l’entraînement…). Franchement, je ne sais pas du tout ce que ça pourrait donner.

Sarkresh : Super organisée oui, c’est la qualité même d’un dessinateur ! Des projets en vue ? Un livre ? Une BD à paraitre ?

La belle bleue : J’aimerais bien faire un recueil de mes anecdotes et le faire publier un jour. Enfin, c’est pas pour tout de suite, je pense que je n’ai pas encore assez de strips suffisamment bien faits pour être publiable ! Sinon, j’aimerais bien être présente au Festiblog, mais je crois que ça relève du rêve pour cette année, quand je vois les blogs de ceux qui sont invités.

Sarkresh : Qu’attends-tu du CyanMagenta ?

La belle bleue : Découvrir des talents! Je suis devenue fan de Booth grâce au CyanMagenta, et d’autres aussi, mais je ne vais pas citer tout le monde, j’ai peur d’en oublier, et d’autres vont se rajouter à la liste ! Et de me faite connaître, aussi. Pour dominer le monde en ayant moins d’efforts à faire, hin hin !

Sarkresh : Merci pour cette interview ! Très plaisant ! Qu’est-ce qu’on peut te souhaiter pour l’avenir ? De devenir une prof d’anglais dessinatrice ?

La belle bleue : Merci à toi !! Ça m’a fait plaisir aussi ! Oui, prof d’anglais-dessinatrice-reine du monde, ça me plaît bien.

Calomiel de filles
Nelan’ Dil de Noel