Stroff’s Strips : Bonde dessinée

La belle bleue : Bonsoir Stroff ! Alors comme ça tu es en vacances ? C’est déjà l’été pour toi ?

Stroff : Hé oui! Quand on est en Mise à Niveau en Art Appliqués et qu’on a bien bossé toute l’année, on a la chance d’avoir 3 mois de vacances! Héhé !

La belle bleue : J’imagine ! Est-ce que l’artiste que tu es peut se présenter ?

Stroff : Hummm. Alors je m’appelle Pierre-Xavier Collardot même si mon pseudo c’est Stroff, j’ai 18 ans et je dessine parfois dans des petits carnets noirs. Je vis à Saint-Ouen et après un an de MANAA Je vais prochainement entrer en DMA illustration à l’école Estienne! Alors c’est chouette ! Sinon, je sens que je suis le roi de quelque chose, mais je ne sais plus trop de quoi… Et en plus, je poste beaucoup sur le forum dessiné ici : http://www.forum-dessine.fr/index.php?id=05000 En gros c’est un forum où l’on parle en dessin et j’y poste très très souvent !

La belle bleue : Bah ne cherche pas, quand on ne sait pas de quoi on est le roi, c’est qu’on est le roi tout-court. Pourquoi tu crois que je domine le monde moi ? D’où vient ton pseudo ? Le Roi Stroff, ça sonne pas mal je trouve !

Stroff : Heu, mon pseudo, il ne vient de rien en fait. Enfin comment dire … quand j’étais en 4e je jouais à Dofus. Et quand il m’a fallu nommer mon personnage, je l’ai appelé « Strof-le-feca » (avec un f) sans aucune raison. Et comme c’est sur les forums Ankama que j’ai pour la première fois montré mes dessins bah le Stroff est resté !

Le-chasseur

La belle bleue : Ça sonne heroic fantasy ! Pourtant, ton blog n’est pas axé sur cet esprit ! Est-ce que tu pourrais définir en quelques mots ton blog ?

Stroff : C’est un endroit où je fais semblant de vouloir dire des choses alors qu’en fait je n’ai rien à dire. Ou l’inverse. C’est aussi un atelier d’expérimentation et de recherche ahah. Si on va au tout début de mon blog le dessin n’est pas du tout le même. C’est ça qui m’intéresse, essayer d’aller toujours un peu plus loin, pas forcément pour faire des choses plus belles, mais juste pour ne pas stagner !

La belle bleue : Pour progresser, surtout ! Et comment as-tu fait pour autant évoluer ? Une envie de changer d’univers, des cours qui t’ont ouvert de nouveaux horizons… ?

Stroff : Ça a été des rencontres surtout. Au début je voulais faire des mangas parce que je ne connaissais pas le reste. Après je me suis rendu compte qu’il y avait d’autres choses ! Alors maintenant je continue à me dire qu’il y a autre chose de mieux que ce que je fais aujourd’hui. Le but n’est pas vraiment de changer d’univers, parce que ça je ne pense pas que ça se contrôle mais juste d’être un peu plus polyvalent et ouvert ! Au niveau des cours, c’est justement cette année de mise à niveau qui me l’a fait comprendre. On nous a beaucoup fait expérimenter sans chercher à atteindre un résultat précis. C’est assez chouette de se laisser guider par le hasard aussi et de se dire : « oh bah c’est amusant ça! Je pourrais l’utiliser dans un autre travail! ».

La belle bleue : En effet ! Et comment décrirais-tu ton style actuel ?

Stroff : Oula! C’est super dur ça ! A vrai dire on m’a posé cette question lors d’un entretien, et mon jury n’était pas d’accord avec moi ahah. Selon moi c’est quelque chose d’assez calme, plat, sans grandes revendications ou révoltes. Je joue pas mal sur des actions qui se déroulent lentement, presque comme une animation.

Sinon, on me dit souvent que c’est mélancolique, triste, torturé héhé. Mais ce n’est pas trop l’impression que je souhaite véhiculer. Mais surtout, ce qui me tient le plus à cœur en ce moment, c’est de travailler la spontanéité. J’ai vraiment beaucoup de mal avec les jolies illustrations ultras réalistes faites sur Photoshop, les lines parfaits, les dégradés hyper poussés. J’aime bien quand on voit dans le trait le moment où il a été dessiné, quand on ressent la matière, le geste… Ce n’est pas très précis mais encore une fois, ça me permet quelques fois de me surprendre moi-même.

La belle bleue : Oui je vois, il y a un soupçon de sauvage dans ton trait, j’avais justement l’impression que c’était volontairement brut. Et les visages de tes derniers personnages sont particuliers, entre l’humain et l’animal. Pourquoi ce choix-là ?

Stroff : Ah oui? C’est la première fois qu’on me le dit ! Bah ce n’est pas vraiment un choix alors, ahah. Je fais des visages plus ou moins réalistes en fonction du type d’histoire que je veux raconter, dans mon article sur le DMA, les visages un peu déformés vont bien avec la hâte, l’étonnement du moment je pense ! Mais à aucun moment je ne me suis dit que j’allais les faire en animaux héhé. Et puis parfois je fais des trucs je ne sais même pas pourquoi. Je ne cherche pas à faire des dessins ou tout est explicable, il y a beaucoup d’improvisation, peu de réflexion ! Pour le coup ce n’est pas du tout intellectuel mais très instinctif.

La belle bleue : Et lors de ta formation, dans quel domaine as-tu le plus progressé ?

Stroff : Bah pour l’instant j’ai fait une année très générale! J’ai testé pleins de trucs, le design, le volume, la gravure, la reliure, l’illu… etc, etc. Donc j’ai surtout appris à m’ouvrir un peu et à justement mélanger les domaines! Mais sinon, le domaine ou j’aurai le plus progressé, ça serait l’expérimentation. Apprendre à se relâcher, à ne plus faire systématiquement un croquis avant de dessiner, utiliser des outils qu’on n’aime pas forcément tout de suite. En gros je suis plus audacieux qu’avant !

La-forêt-REDIM

La belle bleue : Ah oui ça c’est primordial ! Quelles technique utilises-tu pour les illustrations que tu publies dans ton blog ?

Stroff : Principalement de plume/encre/rotring, aquarelle noire, crayons de couleurs rouges et noirs et acrylique. Mais depuis quelques semaines je teste d’autres trucs plus colorés genre les crayons de couleur et l’aquarelle mais pas que noirs héhé. Mais sinon, encore une fois j’essaie de ne pas limiter les techniques. C’est un moyen de faire autre chose !

La belle bleue : C’est sûr ! Et tu aimerais faire carrière dans le domaine de l’illustration ?

Stroff : Vouiii! Même si j’ai aussi envie de faire du film d’animation! Donc pour le moment j’hésite! En tout cas ce qui est sûr c’est que pour l’instant je vais m’orienter vers l’illu pendant deux ans. Après je vois si je tente les Gobelins ou pas ! Mais j’avoue que c’est un peu difficile de me projeter vu tout ce qu’il est possible de faire! Gravure, anim, illustration et pourquoi pas métal, céramique ou marionnettes! En fait je suis intrigué par pleins de trucs et j’aimerai faire un peu de tout sans me spécialiser. Le problème c’est que ce n’est pas trop possible je pense !

La belle bleue : Je pense qu’à Estienne, tu auras tous les éléments nécessaires qui t’aideront à trouver ta spécialité ! J’ai une dernière question avant de te libérer: comment as-tu connu le CyanMagenta ?

Stroff : Hé bien ça fait quelque temps. A vrai dire je connais le site depuis ses débuts. J’ai tout pleins de contacts Facebook qui y sont référencés et je trouvais le concept sympa. C’est pour ça que je me suis dit : « bah pourquoi pas au fait! »

Calomiel de filles
Nelan’ Dil de Noel